Une charge de roue ou d'essieu est la force instantanée appliquée par un pneumatique ou un ensemble de pneumatiques d'un même essieu sur la route. Cette force varie le long de la route et dépend de la charge statique, de l'uni de la chaussée, de la vitesse et des suspensions du véhicule. Un capteur de pesage en marche mesure cette force à une section donnée (abscisse). Cette force peut s'écarter de la charge statique de la roue ou de l'essieu de 5%, 10%, 25% et jusqu'à 100%. Le rapport (force d'impact ou dynamique / charge statique – 1) est le coefficient d'impact dynamique (DIF). Moins la charge statique est importante plus la valeur absolue du DIF augmente.

La force d'impact moyenne le long de la trajectoire d'un véhicule converge vers la charge statique. Ainsi en échantillonnant la force d'impact d'une roue ou d'un essieu en différentes sections de la route et en combinant ces mesures, on peut obtenir une meileure estimation de la charge statique, par ex. en utilisant l'estimation par la moyenne simple ou tout autre estimateur. C'est le principe du pesage multi-capteur (MS-WIM). Le nombre et l'espacement des capteurs doivent être adaptés aux caractéristiques du signal de la force d'impact, notamment ses fréquences propres, mais aussi son amplitude et sa phase.

mswim1 
mswim2 

Pour un modèle de force d'impact à sinus simple, avec une fréquence moyenne f, et une vitesse moyenne V, un espacement uniforme d des capteurs a été proposé par Cebon et Winkler en fonction du nombre de capteurs N:

Cebon formula

Il a été montré dans le projet WAVE qu'avec 10 à 12 capteurs “parfaits” et un algorithme performant (Sainte-Marie), la précision théorique de l'estimateur de la charge statique pouvait atteindre 2%. Toutefois à cause de l'erreur intrinsèque de chaque capteur de pesage et d'autres facteurs externes, les résultats expérimentaux ont donné des précisions entre les classes B+(7) et B(10) pour 6 à 12 capteurs, avec des capteurs individuellement en classe C(15) (COST323).

mswim4
mswim5
mswim6